Skip to main content

L’hypothèse d’utilité relative dans l’analyse économique: enjeux et conséquences

Citation

Pham, Thi Kim Cuong (2008). L'hypothèse d'utilité relative dans l'analyse économique: enjeux et conséquences. Revue d'économie politique, 118(4), 541-572.

Abstract

La fonction d’utilité de l’« homo oeconomicus » est synonyme d’absence d’interactions sociales entre agents économiques et d’indépendance des préférences individuelles. Ce postulat d’utilité, dite absolue, est l’objet de nombreuses vérifications empiriques basées à la fois sur des données expérimentales et des données d’enquêtes réelles. Dans le cadre d’une revue de la littérature, cet article présentera, dans un premier temps, des justifications empiriques du postulat d’utilité relative. D’après celui-ci, l’individu aurait tendance à comparer son niveau de vie à une référence de sorte que son bien-être dépendrait en partie de sa position relative dans la société. Cette position relative serait alors assimilée à un statut social dont les enjeux et les conséquences font l’objet de nombreux travaux en analyse économique. Ainsi, dans un deuxième temps, seront présentés les effets de la quête d’un meilleur statut social sur la propriété normative de l’équilibre décentralisé, sur la fiscalité correctrice et la fiscalité redistributive optimale. Cet article met également l’accent sur le rôle de la préférence pour un statut comme un facteur d’explication de la croissance économique ainsi que d’autres phénomènes liés à cette variable tels que l’inégalité, l’évolution du bien-être, la stratification sociale, et la taxation permettant d’atteindre la croissance optimale.

Reference Type

Journal Article

Year Published

2008

Journal Title

Revue d'économie politique

Author(s)

Pham, Thi Kim Cuong